La fin des conseillers bancaires !

La fin des conseillers bancaires !

La banque telle qu’on la connaît n’existera plus dans 10 ans...

De plus en plus de personnes considèrent qu’il est compliqué voire même parfois impossible de joindre leur conseiller bancaire. De la même façon, il est difficile d’avoir des conseils pertinents auprès de ces conseillers pour la simple et bonne raison qu’il essaye simplement de vendre un produit afin de répondre à leurs objectifs commerciaux. Certains pensent même que “la banque traditionnelle comme on la connaît aujourd’hui n’existera bientôt plus“.

La plupart des banques françaises profitent des possibilités liées aux nouvelles technologies pour réduire le nombre de conseillers dans les agences dans le but de fermer les plus petites, et de ce fait, le nombre de clients par conseiller bancaire augmente.

De plus on voit que pour les moins de 35 ans, la digitalisation de la banque est quelque chose de quasiment obligatoire, on constate qu’il y a une volonté de vouloir un maximum de rapidité dans le service bancaire et une amélioration du service client.

On constatait que les clients de banque en ligne restaient dans ces banques pendant une courte période, alors qu’aujourd’hui cela commence à s’inverser. C’est aussi une expression du besoin de digitalisation et d’offres en matière de nouvelles technologies qui s’affirme ici.

L’arrivée de la technologie Blockchain bouleverse aussi le secteur bancaire, du fait que la blockchain est un réseau interdépendant et infalsifiable. La réduction d’intermédiaire lors des échanges permet aussi une plus grande rapidité, ce qui est fortement recherché dans le secteur bancaire. La sécurité des données avec la blockchain offre au secteur bancaire une grande opportunité.

Les clients, ayant de plus en plus d’offre grâce à la création de nouveaux types de banque, vont chercher des offres innovantes et ils vont porter attention à l’importance de l’innovation de l’offre et du service en général. Cela fait que, même les banques de grosse taille vont devoir, elles aussi, innover en matière de technologies.

Par exemple, en matière d’innovation, Boursorama a ajouté la possibilité, pour ses clients, de pouvoir consulter son Wallet (portefeuille en français) cryptomonnaie directement sur son application.

Les clients, grâce aux technologies, peuvent beaucoup plus se renseigner sur les offres, sur les avantages etc. On voit de ce fait une augmentation de la volatilité des clients, ils ont tendance à plus changer de banque et à accéder à des offres qui leur correspondent au mieux.

Des conseillers bancaires injoignables

On constate donc que les conseillers bancaires sont de moins en moins joignables car certains d’entre eux se retrouvent parfois avec plus de 1000 clients à gérer. Ce qui voudrait dire que si le conseiller souhaite voir au moins un client par an, il doit prendre à peu près 4 rendez-vous par jour !

En plus de ça, ils doivent s’occuper de leurs autres tâches (comme gérer les absences de leurs collègues, monter les dossiers de crédit ainsi que de prospecter des clients et de valider leurs objectifs fixés par leur direction).

On constate donc qu’on se rapproche de l’impossible.

Les banques diminuent donc leurs coûts liés à la banque de détail ce qui a donc un impact négatif sur les clients. La qualité de l’expérience client stagne et la fidélité de la clientèle diminue.

Une transformation de la communication entre client et conseiller bancaire voit le jour, des offres permettent aujourd’hui de joindre son conseiller bancaire sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook, Twitter) et même dans un espace virtuel.

Cela permet aux banques de fidéliser sans budget publicitaire en se servant de l’appui des réseaux sociaux.

Les conseillers qui répondent sur les réseaux sont les mêmes que ceux que nous voyons en agence, on voit encore ici que les conseillers bancaires doivent gérer de plus en plus de clients et de différentes manières dans le but de diminuer les coups et de se diversifier dans les offres liées aux nouvelles technologies.

Moins d’un quart des clients de banques traditionnelles se dit prêt à recommander leur banque.

Aujourd’hui il existe donc des solutions pour remédier à certains de ces problèmes, par exemple pour les personnes qui veulent investir, au lieu de contacter son banquier ou un conseiller externe, qui risque tous deux de ne pas être disponible avant un bon bout de temps, il est possible d’utiliser des sites comme https://primadviz.com pour avoir une aide ou des conseils précis sur le type d’investissement que l’on veut faire, ils proposent de l’aide pour la gestion de la retraite, de l’accompagnement en ce qui concerne l’investissement dans les fintech. Ou encore grâce à https://www.wealthcome.fr qui permet de gérer son patrimoine de manière simple et qui correspond à tous les profils. Elle permet une bonne optimisation de l’épargne et des finances personnelles grâce aux outils technologiques.

On voit par cet exemple que le système bancaire est amené à se transformer car d’autres solutions tout aussi, voire plus, performantes existent.

Des alternatives aux banques traditionnelles :

banque illustration
  • Revolut pour l’exemple va proposer une solution de gestion de compte simple, et qui propose un panel d’offre en lien avec les nouvelles technologies et qui convient au particulier comme aux professionnels.
  • Qonto est quant à lui spécialiser dans les comptes professionnels et propos des alternatives simplifiées de la gestion de compte pro.
  • Mon Petit Placement pour pouvoir placer son argent simplement et intuitivement.
  • My Crypto Trader pour pouvoir choisir une solution de placement pour les particuliers ou les professionnels, pour tous types de profils, avec des stratégies différentes en fonction de ses attentes, qui permet aussi de se familiariser avec le monde des cryptomonnaies.

S'abonner à la newsletter

Restez connecté aux dernières actualités !

Partager cet article

Les articles pour vous

cryptomonnaies & inflations
Actualité

Les cryptomonnaies & l’inflation

En France comme à l’étranger, l’inflation fait aujourd’hui partie de notre quotidien. Est-il possible de se protéger contre cela à l’aide de cryptomonnaies? Quels sont

bitcoin
Actualité

Qu’est-ce que le Bitcoin ?

Bitcoin (mot anglais divisé en deux syllabes, bit : unité d’information binaire (composée uniquement de 0 et de 1), coin : pièce de monnaie) est

Vous souhaitez investir en cryptomonnaies ?

Découvrez les offres de My Crypto Trader !